Transformation capteurs PNP - NPN


Introduction générale
Les optocoupleurs sont utilisés comme éléments de séparation et de couplage dans les installations de commande. Leur principe de fonctionnement est comparable à celui des relais, mais ils se différencient néanmoins par :

• Leur durée de vie élevée
• L’absence d’usure mécanique
• L’absence de bruit à la commutation
• L’absence du temps de rebondissement

Ces modules sont fréquemment utilisés avec des cartes de sortie d’automate et convertissent le signal de sortie en une autre valeur. Une isolation galvanique entre l’entrée et la sortie est toujours réalisée sur ces modules. Ainsi par exemple, une tension de commande de 3, 5...250 V n’a aucune liaison avec le circuit de sortie.

Montage pour la commutation d’une tension DC.
La comparaison avec un relais, le choix d’un optocoupleur nécessite de savoir lors de l'étude d’un projet Si le signal traité en sortie sera continu ou alternatif. En revanche, pour un relais, ce fait est sans importance. Ainsi, lors de l’alimentation de charges à tension continue, l‘utilisation d’un optocoupleur à transistor est recommandé. Cet optocoupleur permet également la conversion des signaux PNP (signal plus commuté) on NPN ( siqnal moins commuté) et inversement.

Exemples d’utilisation
Amplification de puissance, isolation d’un potentiel

Conversion PNP-NPN

Conversion NPN-PNP

Il est possible d’avoir en sortie de transistor une tension 230 VAC tout comme il est possible de commuter un courant de 40 A.
Pour la commutation d’une charge inductive, on placera directement an parallèle sur le contact un système d’antiparasitage. La tension induite à la coupure sera donc diminuée.

Montage pour lu commutation d’une tension AC
Il est possible de commuter pratiquement sans usure des tensions alternatives au moyen de triac. Des éléments de base intégrés à l’optocoupleur garantissent au triac un point de commutation précis. Un circuit d’antiparasitage RC en parallèle sur le triac est la cause d’un courant résiduel en état “ouvert”. Ceci peut être particulièrement gênant lors de la commande d’éléments avent une forte impédance d’entrée.

Même s’il n’est pas alimenté, un courant traverse le triac via le circuit RC et peut provoquer un fonctionnement intempestif. Dans plusieurs cas, une solution à ce problème consiste à câbler une résistance “Pull-Down” on parallèle avec l’élément à commuter. Le courant résiduel est donc réparti on dehors du triac.
En régle générale, on utilise pour cela non pas des résistances ohmiques (à cause des pertes de puissance) mais un circuit RC (par ex. art. n° 20011).
Les modules à triac sont disponibles pour des courants de commutation allant jusqu’à 35 A.

 

DECA Electronique
Automatisme et Robotique Industriels
Z.I. les Granges Galand
B.P. 136 - 12, rue du Pont-de-l'Arche - 37551 Saint-Avertin cedex
Tél. 02 47 71 96 20 - Fax : 02 47 71 96 19
E-mail : deca@deca-electronique.com
Sarl au capital de 20 000,00 € - Siret 338 673 601 00021 - RCS TOURS


Copyright © 1999-2014 DECA Electronique.Tous droits réservés.
Site réalisé par ABS Informatique Plus.